Université Lansana Conté de Sonfonia : le président Alpha Condé fait Dr Honoris Causa

Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, était le vendredi 22 mars 2019 à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia où il a été élevé au rang de Docteur Honoris Causa de cet établissement. Cette initiative du Rectorat de l’Université Général Lansana est une reconnaissance envers le Chef de l’Etat pour son combat en faveur du développement de la Guinée en général et celui du système éducatif en particulier.

La cérémonie a mobilisé au moins 17.000 étudiants et leurs encadreurs qui ont ovationné le Chef de l’Etat tout au long de la cérémonie.

Dans une ambiance festive, la porte-parole des étudiants de ladite université, Aicha Sékou Sylla, a indiqué qu’avec le Président Alpha Condé, ils sont rassurés d’avoir une formation de qualité. Elle a exprimé toute la gratitude des étudiants pour les efforts du Chef de l’Etat en faveur de l’université de Sonfonia.

Toutefois, Aicha Sékou Sylla a sollicité l’appui du Président de la République pour la formation des formateurs avant de plaider pour l’extension de ce centre universitaire à travers la construction de nouvelles infrastructures.

Le président du Réseau guinéen pour l’expression des compétences nationales, le Dr. Alpha Saliou Sow, a rendu un vibrant hommage au Président de la République pour son rôle de levier dans la promotion de la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France (FEANF) créée en 1950 et dont le Président Alpha Condé est devenu Président en 1957. Selon lui, ce mouvement très actif a eu un énorme succès avec le Pr .Alpha Condé qui a été l’un des acteurs pour son expansion.

C’est pourquoi, il a invité les étudiants à s’attacher à la formation afin d’être continuateurs des œuvres du Pr. Alpha Condé.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé, a félicité le Président Alpha Condé pour cette distinction honorifique qui, selon lui, est le résultat des travaux qu’il a réalisés en faveur du développement de l’enseignement supérieur en Guinée. Par ailleurs, le ministre Yéro Baldé a salué également les efforts du Président Alpha Condé en faveur de l’essor de la Guinée au niveau des différents secteurs de développement.

A l’issue de ce discours, le recteur, Amadou Khory Bah, président du jury, a élevé le Président Alpha Condé au rang de Docteur Honoris Causa de l’université de Sonfonia.

En réponse, le Président de la République, a indiqué avoir reçu beaucoup de prix, mais celui-ci le touche particulièrement pour avoir été décerné par une université guinéenne.

Le Chef de l’Etat a ensuite animé la conférence du jour portant sur le thème : « Contribution de la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France dans la lutte pour l’indépendance et l’émergence des peuples d’Afrique ainsi que le parcours d’homme politique du Pr. Alpha Condé ».

Dans son exposé, le conférencier a fait savoir que la force de la FEANF résultait du fait que les étudiants d’alors étaient dans la même organisation et le seul but étant la libération des pays africains du joug coloniale.

C’est pourquoi, le Chef de l’Etat a dit haut et fort qu’il n’était nullement impressionné des contestations estudiantines, ayant été lui-même étudiant et contestataire. Pour lui, l’université c’est le temple du savoir et des contestations tant que celles-ci participent à une plus-value dans le développement du pays. Aussi dira-il que les étudiants, d’une manière générale les jeunes, doivent contribuer au progrès de la Guinée et non casser les infrastructures du pays. Aussi a-t-il invité les étudiants à oeuvrer pour l’unité nationale et la préservation de la paix, sans tomber dansles calculs politiques à relents ethnocentristes de ceux qui n’ont aucun programme de développement et tirent sur cette fibre pour se faire une place au soleil dans le landernau politique.

Le Président Alpha Condé a précisé que le gouvernement est à pied d’oeuvre pour doter toutes les universités du pays de nouvelles technologies afin de faciliter la formation des étudiants. Pour lui, si beaucoup d’étudiants maîtrisent les nouvelles technologies, par contre le problème d’équipement et la maîtrise de l’anglais posent un handicap sérieux. C’est pourquoi, il a dit que les cours d’Anglais vont désormais être instaurés dans le système d’enseignement à partir de l’école primaire.

En invitant les étudiants à savoir et connaitre l’histoire de leurs pays, le Président Alpha Condé qui au passage a recommandé l’implication des langues nationales, a pris la garantie de reconstruire et faire l’extension de l’université de Sonfonia afin de permettre aux étudiants de suivre les cours dans de bonnes conditions. Nous y reviendrons.

 

 

BPP

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter