Manifestations dispersées: « Ils sont venus dans l’intention de tuer », accuse Fodé Oussou

L’opposition guinéenne a tenté de manifester encore ce jeudi à Conakry. Mais la manifestation interdite par les autorités a été dispersée par les forces de maintien d’ordre massivement déployées sur le terrain.

Pour le vice-président de l’UFDG, Fodé Oussou, c’est un recul pour la démocratie. « Dans ce pays, toutes les manifestations sont interdites. Ça c’est une honte pour notre pays », dénonce-t-il.

Selon lui, dans un pays normal, l’opposition peut assigner ce gouvernement en justice.

Ils ont été contraints de replier. Certains pour se cacher, d’autres pour quitter les lieux. « Ils sont venus dans l’intention de tuer. On dirait que les opposants ne sont pas des Guinéens. On dirait qu’on peut faire la démocratie en mettant dehors l’opposition », croit Fodé Oussou.

 

 

Alfa Sow

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter