France: derrière le cas Alexandre Benalla, un réseau de barbouzes!

Françafrique, escrocs en col blanc… La liste des amis compromettants de l’ex-garde du corps de Macron ne cesse de s’allonger et éclaire la réalité de ses activités.

Jacques Foccart, l’homme-orchestre de la Françafrique, avait prodigué ce conseil avisé au sulfureux « intermédiaire » Robert Bourgi : « Reste à l’ombre pour ne pas attraper de coup de soleil ! » Sous le feu des projecteurs depuis cet été, Alexandre Benalla met en lumière un réseau qui rappelle les pires heures de la Françafrique.

Hier, Libération ajoutait un nouveau personnage à la liste d’amis de l’ancien garde du corps d’Emmanuel Macron : Mohamad Izzat Khatab, un homme d’affaires syrien impliqué dans de multiples escroqueries. Officiellement, ce proche de Bassel Al Assad, frère de Bachar décédé en 1994, se serait enrichi dans l’industrie du phosphate et du pétrole.

« Le modus operandi du Syrien serait toujours le même, affirment nos confrères de Libération. Il donne rendez-vous à des investisseurs dans des hôtels du Triangle d’or parisien et propose de blanchir leur argent à un taux attractif et de façon parfaitement sécurisée. » Tracfin aurait récemment ouvert une enquête sur ses activités. Izzat Khatab assure également être un « intime » de François Hollande, et prétend même avoir remis 2 millions d’euros en cash à l’ancien président de la République… Une information démentie par l’intéressé.

Lire la suite sur humanite.fr

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter