Une militante des NFD accuse:  »Hadja Halimatou Dalein m’a dit que je suis venue chez Mouctar Diallo qui est leur ennemi »

kadiatou-telemele-bah-nfd-1En dépit des explications de façade dans la presse pour masquer la crise et soutenir un semblant d’entente, le divorce semble consommé entre l’Ufdg de Cellou Dalein et les Nfd de Mouctar Diallo.

Des alliés d’hier sont aujourd’hui des adversaires politiques sur le terrain, notamment à Ratoma, fief de l’Ufdg et où le parti Nfd veut arracher la mairie.

Conséquences, des jeunes militants des deux partis, surexcités, en viennent à montrer leurs biceps. Mais c’est les Nfd qui mobilisent la couche juvénile qui se plaignent des attaques de l’Ufdg.

Kadiatou Télimélé Bah, ex-militante de l’Ufdg raconte qu’une fois elle s’est rendue à Dixinn chez Cellou Dalein, mais sa femme Hadja Halimatou lui a virée. « Elle m’a sommée de quitter les lieux. J’ai demandé pourquoi ? Elle m’a dit parce que je suis venue chez Mouctar Diallo qui est leur ennemi », accuse-t-elle sur guinee7.

Et n’est pas tout : « un jeune m’appelle et me dit: Kadiatou quitte le pays sinon on va te tuer. Le samedi dernier, on quittait à un mariage, nous sommes à Albani derrière l’Ambassade des USA, le nommé Big, chauffeur de Hadja Halimatou m’a vu là-bas. Il dit qu’il va me tuer, puis il s’est jeté sur moi en me frappant », ranonte Kadiatou Télimélé Bah.

«De là-bas, je suis partie au PM3 pour porter plainte. Bobo UFDG et Docteur, le jeune frère de Hadja Halimatou m’ont appelée et menacée, je détiens les preuves », soutient-elle.

Lisa Bangoura

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter