L’UFR vise haut:  »cette fois-ci, on s’installera à Sékhoutouréyah en 2020 »

Sidya Touré

Déclaré perdant en 2010, le parti de Sidya Touré qui revendiquait sa victoire au premier tour de la présidentielle continue de ruminer. « En 2010, nous avons gagné. En 2020 aussi, nous allons gagner », rappelle un haut cadre de l’Ufr, après les la proclamation des résultats définitifs des élections communales de 2018.

Là aussi, avec des échecs enregistrés, le parti a décidé de tourner la page pour se focaliser sur les prochaines échéances électorales.

« Nous allons mettre en place de nouvelles stratégies de remobilisation des militants. A la fin de chaque élection, nous restructurons nos organismes », dixit Ibrahima Bangoura, le vice-président de l’Ufr.

Leur président, Sidya Touré, actuel haut représentant du chef de l’Etat, vise haut: « l’objectif que nous avons, c’est de gagner la présidentielle de 2020. (…) Cette fois-ci, on s’installera à Sékhoutouréyah en 2020 », défie-t-il.

Lisa Bangoura

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter