Le SLECG annonce une grève générale illimitée: va-t-on vers une année blanche en 2018 ?

C’est décidé. Aucun boulevard n’a été ouvert aux négociations entre le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) et le pouvoir guinéen. Du coup, comme brandie, avant, la menace d’une grève générale illimitée dans l’éducation sur toute l’étendue du territoire national débute le 3 octobre prochain, jour retenu par le gouvernement pour l’ouverture des classes, après un premier report le 15 septembre dernier.

Le SLECG invite tous les enseignants à rester à la maison et les parents d’élèves à garder leurs enfants à la maison. Tout en précisant que le secrétaire général du bureau exécutif national du SLECG « est habilité à suspendre ou à lever le mot d’ordre de grève après consultation de la base ». Et cet autre climat de crise qui s’annonce en Guinée, va-t-on vers une année blanche en 2018 ?

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter