Guinée: Alhousseiny Makanéra Kaké bat campagne pour la modification de la Constitution

Le président du FND (front national de développement), le très volubile et loquace Alhousseiny Makanéra Kaké est déjà en campagne pour la modification de la Constitution, en de permettre au chef de l’État actuel qui, après deux mandats, de continuer à diriger la Guinée.

Lui qui avait rallié l’opposition dite républicaine pour en devenir porte-parole un moment, fait un retournement de veste.

Selon Makanera, en conférence de presse ce jeudi 21 mars, la constitution du CNT a été imposée au peuple de Guinée.

« Elle n’est pas démocratique. Elle a l’avantage de nous avoir permis de retirer le pouvoir dans la main des militaires et permis aussi l’élection du président de la République, des députés et des institutions républicaines du pays. Aujourd’hui, nous sommes dans notre plein droit d’exiger à ce que la Constitution soit le reflet de la volonté du peuple de Guinée », soutient-il, sans sourciller.

« Il faut élaborer une nouvelle constitution et la faire voter par référendum. La Constitution qui existe aujourd’hui a des faiblesses. Il n’y a pas d’équilibre de pouvoir », estime-t-il.

Alfa Sow

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter