Environnement: les personnels du service Genre et équité en formation

Dans le cadre du renforcement des capacités du ministère de l’Environnement, des eaux et forêts, une formation est offerte aux personnels du service Genre et équité en vue de bien de remplir leur mission au sein du département.

Cette formation qui porte sur « l’archivage physique électronique des documents », est une initiative du programme d’appui au secteur agricole en Guinée (PASA-GUINEE) en collaboration avec la Banque mondiale.

Soucieux de leurs formations, pour apporter un grain de sel pour l’épanouissement de leur service, l’ensemble des personnels du service Genre et équité se sont fortement mobilisés pour suivre et écouter le formateur M. Baldé de (PASA-GUINEE).

Très fière de l’innovation apportée à son service, Mme Bilga Koivogui, chef service genre et équité au ministère de l’Environnement, des eaux et forets, a fait savoir que l’objectif de cette formation avec le consultant recruté par le programme d’appui au secteur agricole en Guinée, consiste à outiller les cadres de ce service stratégique.

Mme Biliga a indiqué que « la prochaine étape sera l’archivage électronique avec le consultant, donc le rendez-vous est pris pour le vendredi 30 novembre 2018. Quand nous serons outillés, nous voulons être un service exemplaire parce que nous sommes un service transversal. Avec tous les services techniques au ministère de l’Environnement, des eaux et forêt. Une fois outillé, ça va nous permettre de faire l’archivage physique et électronique qui va faciliter la recherche documentaire », explique-t-elle.

Mme Koumba Véronique Tinguiano, une participante à cette formation, s’est réjouie: « aujourd’hui, j’ai participé à cette formation qui concerne l’archivage physique. A ce niveau, nous avons parler du fond du document, la numérisation des types de courriers et puis comment monter un carton de dossier et comment mettre les documents dans un carton. Désormais, nous sommes bien édifiés dans le domaine de l’archivage des dossiers ».

Le responsable de la formation mandaté par le programme d’appui au secteur agricole en Guinée (PASA-GUINEE), le consultant Baldé, a souligné que cette action vise à aider les différents ministères du secteur rural.

 

Albert Sovogui pour ziama.info

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter