Célébration des journées internationales en Guinée: près de 4 milliards GNF à dépenser cette année

En prélude aux préparatifs de la fête internationale des femmes le 8 mars prochain, la ministre guinéenne de l’Action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance (MASPFE), Mme Mariam Sylla, a animé une conférence de presse pour parler du déroulement de l’évènement.

A cette occasion, elle a dévoilé le budget pour la célébration de la fête du 8 mars qui s’élève à environ quatre milliards de francs guinéens.

Selon elle, cette année, il y a 7 journées internationales retenues qui doivent être célébrées. « Alors le budget tourne autour de 4 milliards pour ces journées qui sont notamment: la journée internationale de lutte contre les mutilations génitales féminines, la journée internationale de la femme, la journée de la famine, le mois de l’enfant; la journée internationale de lutte contre les violences basées sur le genre qui commence le 25 novembre jusqu’au 10 décembre, la journée internationale des droits de l’homme, la journée internationale des personnes handicapées. Mais, au-delà de cela, il y a la journée de l’albinisme, la journée relative à la résolution 13 -25, la journée des personnes âgées, j’en passe », énumère dame Sylla.

Pour elle, ce budget qui se chiffre à quatre milliards de francs guinéens repartis entre sept fêtes au courant 2019 permettra la réussite de toutes ces festivités en gestation.

« Notre département de l’Action sociale est par essence le ministère chargé de faire les plaidoyers. Nous avons 13 journées internationales à célébrer, mais quand nous avons fait la synthèse, nous avons essayé de regrouper à sept célébrations. Les partenaires nous aident ainsi que Monsieur le président de la République pour la réussite de ces événements », conclut-elle.

Albert Sovogui pour ziama.info

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter